Suite et fin de notre présentation de l’étude de la Caisse des Dépôts que nous avons débuté dernièrement. Cette fois, nous nous intéresserons à l’importance du digital dans le monde du tourisme et la nécessité de s’adapter à cette évolution.

En effet, embrasser à bras le corps le monde du numérique n’est plus une option pour le marché du tourisme.
Les pratiques touristiques ont grandement évolué en quelques années. Et dorénavant, les voyages se construisent avant, pendant et après le séjour.

Pour émerger de l’offre grandissante, être visible sur Internet est essentiel pour toutes les phases avant/pendant/après.

 

Avant le séjour

Avant le départ, le visiteur s’informe en ligne, cherche des idées de destination, des avis, des informations. Il compare les offres, les lieux, les prix, se renseigne. Il sait que les choix sont nombreux et les décisions faciles à réaliser en quelques clics.

Être présent à cette étape est primordial. Outre la possibilité d’établir le contact et de transmettre des informations utiles, c’est aussi l’occasion de jouer sur l’imagination, de proposer du rêve, d’aider l’internaute à se projeter dans son voyage. En tout point, c’est une opportunité à saisir pour renforcer la visibilité de son territoire. Et un risque de perdition de touristes si on ne saisit pas cette chance.

 

Pendant le séjour

Les voyageurs sont toujours en recherche d’informations et de bons plans pendant le séjour. Le projet Balades Instructives se place d’ailleurs dans cette problématique et apporte aux touristes des données utiles, pratiques et faciles d’accès.

Les applications dédiées émergent déjà fortement partout dans le monde. Leur désavantage principal est qu’elles ne couvrent généralement qu’une zone géographique précise. Or, les utilisateurs téléchargent avec plus de difficulté une application qui ne leur sera utile que temporairement (ici, le temps du séjour). Un même outil qui leur permettrait d’être guidés et renseignés quelle que soit la ville visée sera donc plus facilement utilisé. Son usage peut être seulement ponctuel mais les utilisateurs savent qu’au prochain voyage, dans une autre destination, ils auront en leur possession un outil pratique, qu’ils savent déjà utiliser.

 

Après le séjour

Après un voyage, les retombées en termes d’images sont importantes. Qu’a pensé le touriste du territoire qu’il a visité ?

L’e-reputation qui en découle a plusieurs utilités.
D’une part, elle permet d’avoir un retour utilisateur sincère et honnête. Sauf cas exceptionnels, un utilisateur n’a rien à gagner à encenser ou démolir gratuitement un service ou une marque. Il en va de même pour ses lieux de vacances. Ce feed-back est idéal pour faire varier son offre et l’améliorer.
D’autre part, les avis en ligne, s’ils sont positifs, incitent d’autres internautes à tenter l’expérience. Après tout, qui serait mieux placé pour recommander une destination qu’un touriste qui en revient tout juste et qui n’a aucun intérêt commercial à préserver ?

Les réseaux sociaux sont à ce titre une opportunité exceptionnelle, d’usage relativement simple et gratuit.

 

Un nouveau rapport entre touristes et offices

Ce type de présence numérique est d’autant plus importante que l’on note une baisse de fréquentation des offices de tourisme. Les voyageurs ne s’y déplacent plus aussi souvent qu’avant, préférant trouver dans leurs outils numériques les informations qu’ils cherchent. Plutôt que d’aller les trouver physiquement, ils peuvent profiter que les informations viennent elles-mêmes à eux.
Le rapport des touristes aux offices de tourisme a donc fortement évolué. Si cette évolution n’est pas forcément une menace, elle demande tout de même une adaptation des offres pour continuer à fournir des services de qualité, voire pour se mettre davantage en lumière.

Autre approche, celle des installations adaptées. L’étude de la Caisse des Dépôts cite ainsi l’office de tourisme du Val de Garonne qui a rénové une ancienne bâtisse pour en faire un espace de co-working. Un café, une épicerie et des cartes tactiles allient avec brio dimension humaine et nouvelles technologies. Ce qui a nettement augmenté l’attractivité du lieu et permit au territoire de se démarquer par son approche novatrice.

Restez informé

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les dernières publications du blog.

You have Successfully Subscribed!